Le D800 et la macrophotographie

Comme vous le savez certainement Nikon vient de nous lâcher le D800 & D800E.

D’un premier abord il semblerait que Nikon ai céder aux sirènes des mégapixels ! Mais en fait pas si sure que cela quand on voit le D4.

Pour ma part je pense que Nikon vient en fait combler un manque, une niche dans lequel il n’avait pas de produit, en fait la même niche et cible que le 5dmk2 de chez Canon.

En effet le nombre impressionnant de pixel sur un capteur plein format donne au 5d mark 2 un rendu d’image vraiment remarquable, fin et particulier, je pourrais facilement reconnaître une photographie prise avec ce dernier parmi d’autre. Je dois avouer être plutôt enthousiaste à l’idée d’avoir un tel rendu (certainement en mieux vu le nombre d’années qui séparent les deux boîtiers !) chez Nikon.

Alors la question qui vient naturellement sur ce blog de macrophotographie, c’est : est ce que ce D800 pourrait répondre au besoin d’un macro photographe ?

Pour ma part je pense que oui pour les raisons suivantes:

– Le capteur plein format donne des arrières plans d’une douceur inégalée.
– L’énorme définition pourrait produire des photos vraiment détaillées et fines dans les quelles on aurait pas peur de recadrer un peu pour avoir le cadrage parfait.
– La rafale un peu faiblard du D800 n’est pas un si gros handicape que cela en macrophotographie.
– Techniquement le viseur semble très prometteur.
– Le D800 version E pourrait donner des images encore plus piquées, un argument de taille en macrophotographie.

Sur le papier ce D800 m’a l’aire vraiment bien adapté à la macrophotographie, certains points restent cependant à être testés, notamment concernant la monté en ISO et la gestion du bruit, car en aucun cas nous pourrions accepter un retour en arrière avec une gestion moins bonne qu’un d7000 ou un d700.

Et vous qu’en pensez vous ? est ce selon vous un bon boîtier pour la macrophotographie ?

2 Commentaires

  1. Charles ANDRE

    Bonjour. Je vais être direct. Mes plus belles macro, c’est avec un D-lux 4 que je les ai faites. Depuis que je suis revenu au réflex, je galère. Prix de l’objectif oblige, je suis obligé de me contenter d’un cul de bouteille. Et plus le capteur est grand plus la profondeur de champ est réduite plus il faut fermer plus il faut se promener avec des flashs. Le dlux 4 offre une moins bonne qualité mais je n’agrandis pas en 30×40. Donc D800 bon boîtier… mon banquier ne veut pas. Question en suspens : les objectifs sont-ils capables de tirer un tel capteur ? Si non, à quoi bon ?
    Charles (je vais mettre mes « macro » sur ddbouille.bookfoto.com)

    Réponse
    • Macrophotonature

      Bonjour et merci de ton opinion Charles Andre. J’ai par le passé pratiqué la macro sur petits capteurs tel que les compactes ou bridges. Pour moi, ce qui te semble des inconvénients sont des avantages. En effet impossible d’avoir une profondeur de champ courte et ainsi d’isoler le sujet comme j’aime le faire, impossible aussi d’avoir un viseur digne de ce nom sur cette gamme d’appareil photo sans parler de la qualité d’image générale.
      Je ne pourrait pas revenir en arrière. Comme quoi chacun voit les choses différemment et surtout chacun à des besoins particuliers en photographie. Je partage ton avis quant à l’exigence du d800 en termes de qualité d’objectif, je me demande jusqu’où ira cette exigence. J’attend les premiers retours sur le d800 avec impatience à ce sujet.

      Réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo, sylvain bui

Inscrivez vous à la newsletter

La newsletter vous permet de recevoir un mail dès qu'il y a du nouveau sur le blog ! 

Votre inscription à bien été enregistrée !

Share This

Partage

Si ca vous a plu, partagez !