Bonjour Hoi An !

Après une petite heure de bus et une trentaine de kilomètres parcourus Blog O Vietnam arrive à Hoi An.

A peine le pied posé par terre que nous sommes assaillis par des taxis motos et voitures. Chose pas si mal que cela puisque ces taxis connaissent tous les hôtels du coin. Il suffit de leur dire un prix et ils vous amènent à l’hôtel correspondant. Pour moi ce sera 300 000 dongs maximum.

5 minutes après nous arrivons devant un bel hôtel, de l’extérieure je suis surpris car cela ressemble à un hôtel plutôt aisé et plus cher que ce que j’avais demandé mais il n’en est rien. Les chambres sont bien à 300 000 dongs. On me fait donc visiter une chambre, très correcte et propre avec climatisation, frigidaire, sale de bain avec baignoire et même une pale au plafond pour faire de l’aire comme dans les maisons coloniales. La chambre possède une petite fenêtre donnant sur le derrière de l’hôtel et ne se trouve pas au bord de la route donc au final très bien situé. J’accepte et on me monte de suite mes affaires. L’occasion pour moi de voir qu’on a même le droit a une petite piscine vraiment sympas !

Hoi An…à l’arrivé c’est le choc ! Il y a plus de blanc (rien de péjoratif dans ce terme, c’est une façon plus courte d’appeler les américains, européens et australiens) que de vietnamien. Les touristes sont partout, pas un endroit ou mon regard se pose sans que j’en vois. Vous imaginez bien ma déception, moi qui cherche l’authenticité et la tranquillité.

Après un après midi de balade dans la ville (très petite, se fait entièrement en 2 jours maximum), mes premières impressions ne font que se confirmer: des ventes de souvenir partout, confection de vêtement et de bijoux, des restaurants complètement adaptés aux touristes (beaucoup de restaurant propose des spaghettis, des frittes, des hamburgers, des lasagnes en plus des plats vietnamiens), nous sommes sollicités de tous les cotés.

A coté de cela je ne peux pas ne pas vous dire que la ville est magnifique. L’architecture des façades est très belles, sans aucun doute la plus typique et riche que j’ai pu voir jusqu’à présent, les petites rues ont un charme instantané. A cela s’ajoute les rues interdites aux véhicules à moteur : un véritable bonheur de se promener dans le calme. A la tombé de la nuit toutes les rues sont éclairées aux lampions ou lanternes ce qui offre une ambiance agréable.

Vous pouvez aussi vous aventurer sur les deux îles de l’autre coté la rivière. L’une est assez sympa avec une multitude de restaurant à poisson, des rues tranquilles et peu de touristes ou les locaux semblent avoir encore un peu leur tranquillité. L’autre, cam nam, n’a pas beaucoup d’intérêt surtout à pied.

Le temps ici est superbe, il fait déjà 30° à l’ombre et la proximité avec la mer offre souvent un petit vent léger et frais.

5 Commentaires

  1. Duoc

    Merci pour ces photos et continue à nous faire découvrir notre pays d’origine.

    Réponse
  2. Alexandre BUI

    Cousin!
    Penses à moi s’il te plait quand tu mangeras un Phô! 🙂

    Réponse
  3. christiane

    Un petit coucou de mamie Odile : Je viens de lire avec Christiane et Philippe tes récits de voyage, tes photos sont comme toujours très réussies : Je découvre tes talents de narrateur, je te savais photographe te voilà écrivain.
    N’oublie pas quelques recettes faciles et délicieuses.

    Réponse
  4. catherine

    Coucou Syl ,

    Trés intéressant tout ton périple . Les photos sont superbes et les commentaires trés intéressants .
    Bonne continuation .
    Grosses bises

    Réponse
  5. bertin agnes

    tu feras un super guide à la découverte du Vietnam!!! Tu nous fais découvrir la diversité des paysages,des gens,des traditions merci.

    Réponse

Laisser un commentaire

logo, sylvain bui

Inscrivez vous à la newsletter

La newsletter vous permet de recevoir un mail dès qu'il y a du nouveau sur le blog ! 

Votre inscription à bien été enregistrée !

Share This

Partage

Si ca vous a plu, partagez !