Da Lat, un petit aire de France au Vietnam

Blog Vietnam vous emmène à Da lat , une ville perchée dans les montagnes à environ 1500 mètres d’altitude.
La route qui y mène est une route de montagne qui serpente sans arrêt entre les cols. Les montagnes ici sont couvertes de jungle dans un premier temps puis plus on approche de Da Lat plus la foret s’éclaircit et laisse place à une foret de pins. On a oublié la chaleur suffocante de Nha Trang qui laisse rapidement place à une température très raisonnable assez ressemblante à celle que l’on trouve en France sans pour autant atteindre les extrêmes inférieures. Les constructions sont assez anarchiques, la ville est en pente et l’architecture de certaine belles demeures est très françaises (empreinte laissé du temps de l’Indochine).

A mon arrivée il pleuvait, c’était la nuit et ma première chambre d’hôtel n’était vraiment pas géniale: ça sentait l’humidité, pas de fenêtre, robinet qui fuit…bref de quoi me convaincre d’aller râler à la réception (in English svp !). Le lendemain j’étais dans une autre chambre, cette fois ci très correcte pour le prix ! Durant ma deuxième journée j’ai visité un peu cette ville, je dois vous avouer que je reste sur ma première impression: une ville vraiment pas géniale. Plutôt sale, une petit canal qui sert de poubelle vraiment répugnant, un marché centrale couvert assez lugubre. Certaines rues sont assez marrantes car au milieu des modestes maisons vietnamiennes se dresse une grosse demeure coloniale française : un contraste saisissant !
Au milieu de la ville on trouve un lac, selon moi il est sans intérêt, pour une ville qui se veut une grande productrice de fleurs, je trouve la ville bien peu fleuri et décorée. La seule chose d’agréable ici c’est ce soleil qui brille sans la grosse chaleur qui va avec. On peut ainsi se balader à 2h de l’après midi sans perdre 5 litres de sueur 😀

Étant donné que le temps commence à m’être compté et qu’il me reste encore pas mal d’étapes à faire, je décide de ne pas m’attarder plus dans cette ville qui ne me plaisait pas tellement jusqu’à présent.
Sauf que la veille au soir de partir pour Saigon, je fais la rencontre d’une famille qui tient un restaurant dans lequel j’ai mangé. Des gens vraiment sympa (trois soeurs et leurs familles) avec qui on à longuement parlé dans la soirée et qui étaient prêt à nous emmener visiter la région, qu’ils nous vantaient comme la plus belle du Vietnam ! Ils ont bien entendu fait un saut au plafond quand je leur ai dit que je trouvais cette ville pas très agréable et m’ont avouer que tout l’intérêt et était dans les environs de la ville. C’est sur cette belle rencontre, et sur une promesse de revenir les voir durant mon prochain séjour pour qu’ils me fassent visiter afin de me convaincre que Da Lat est bien ce qu’ils prétendent, que je les quittes (ils sont un peu pro Da Lat :D).
Du coup je pars le lendemain matin avec un petit regret et la sensation d’avoir manqué quelque chose, mon billet étant pris et le temps ne jouant pas en ma faveur il fallait que je m’y tienne.

I will be back Da Lat !

1 Commentaire

  1. bertin agnes

    Dernière ligne droite!!!juste le temps de continuer à nous faire rever.Bisous.Man.

    Réponse

Laisser un commentaire

logo, sylvain bui

Inscrivez vous à la newsletter

La newsletter vous permet de recevoir un mail dès qu'il y a du nouveau sur le blog ! 

Votre inscription à bien été enregistrée !

Share This

Partage

Si ca vous a plu, partagez !