Le mont Hon Bà, la montagne aux portes de Nha Trang

Situé à une trentaine de kilomètres du centre de Nha Trang le mont Hon Bà est un parc de toute beauté. Une fois arrivé à l’entré de la réserve, il faudra encore parcourir 30 autres kilométrés de route sinueuse de montagne pour atteindre le point culminant du mont Hon Bà à 1500 mètres d’altitude.

La route est magnifique à parcourir en moto, parfois à peine plus large qu’un petit chemin, elle offre une vue splendide sur la nature qui est ici encore intacte et préservé. On trouve ainsi plus de 590 espèces de plantes différentes (répertoriées) et plus d’une quarantaines d’espèces rares, très rares voir même endémiques ! Une bonne partie de la route qui mène au sommet longe le ruisseau suối đầu, un ruisseau encore sauvage à l’eau cristalline parsemer de gros rochers plus ou moins polis par les éléments. On peut ainsi aisément s’arrêter au bord de celui ci pour se baigner, faire un bbq au bord du ruisseau ou tout simplement se reposer. Le lieu est quasiment désert et calme, l’aire est pure et seuls les bruits de l’eau et des oiseaux viendrons vous tenir compagnie. Je n’ai croisé aucun touriste, seulement quelques locaux qui vivent très sommairement (je ne connais pas leur ethnie) venue en famille se laver et s’amuser.

 

La route se poursuit et au fur et à mesure que l’on monte en altitude l’aire se fait de plus en plus frais, au point que l’on doit s’arrêter pour mettre une couche de vêtements supplémentaires. Une occasion de plus pour contempler la vue à couper le souffle sur cette forêt intacte et cette flore exubérante qui vous entoure !

Une heure et demi après notre départ depuis Nha Trang, nous voilà enfin arrivés au sommet et la tête dans les nuages (au sens propre du terme). En effet il parait que cet endroit est quasiment toute l’année au même niveau que les nuages, combiné à cela une température fraîche et vous obtenez un lieu idéal pour cultiver des plantes que l’on cultive habituellement en France par exemple.

Ce qui nous amène à l’autre intérêt de cet endroit. Le docteur Alexandre Yersin à en effet vécu ici, il a étudié et cultivé un bon nombre de plantes médicinales il y a un peu moins de 100 ans. Sa maison et son jardin botanique sont en effet ouvert à la visite moyennant quelques milliers de dongs. J’apprend également que ce lieu est (était ?) le point de départ d’un trek dans la jungle organisé par les gardes du parc afin de permettre aux visiteurs d’observer la flore et la faune (notamment les oiseaux) du parc. Malheureusement il n’y a plus personne pour assurer cette fonction et je n’en saurais pas d’avantage sur cette activité (temporairement ou définitivement stoppée ? quelles en sont les raisons ? etc…).  Après un tour de la propriété, nous voilé près à repartir pour le chemin de retour (la même route à l’envers).

Vous l’aurez peut être compris, en tant qu’amoureux de la nature, je suis complètement sous le charme de cet endroit, de cette balade. Le lieux est (en 2014) incroyablement bien préservé comparé à ce que j’ai pu voir ailleurs dans le Vietnam. Si comme moi vous aimé le calme, la nature et la quiétude, alors prévoyez une journée complète dans cette réserve afin de profiter de tous ses bien fait ressourçant avant un retour dans la trépidante ville de Nha Trang ! Pensez à amener de quoi manger et à faire le plein avant de venir car ici vous ne trouverez rien (et c’est tant mieux) !

Laisser un commentaire

logo, sylvain bui

Inscrivez vous à la newsletter

La newsletter vous permet de recevoir un mail dès qu'il y a du nouveau sur le blog ! 

Votre inscription à bien été enregistrée !

Share This

Partage

Si ca vous a plu, partagez !