Vendeurs de rue vietnamiens à Hanoï

Ici la première chose qui saute aux yeux, c’est que tout se vend, tout tourne autour du commerce et chaque mètre carré des rues du vieux cartier en est la preuve. Chaque rue est spécialisé dans un domaine, ainsi dans telle rue on trouvera de la mécanique pour scooter, dans une autre  des échelles en bambou, une autre pour les vêtements, les chaussures, la décoration, etc… Par contre la nourriture est une partie essentielle de ce commerce, pas une rue sans un petit restaurant improvisé ou l’on peut manger une soupe, acheter des fruits ou des légumes frais etc.…

marchand, légumes, vendeuse, Hanoï, Vietnam, Sylvain Bui

Au premier abord cela pourrait rebuter nos manières et habitudes d’européen car il est certain que nos visions de l’hygiène ne sont pas les mêmes. Cela veut il dire que ce n’est pas bon ? NON pas du tout, âpres avoir goûté énormément de choses proposées en bord de rue, je me surprends à avouer que je n’ai jamais été malade, pourtant je ne prends aucune précaution particulière (aucun médicament spécial qu’on nous conseille en France) et ne mange que dans des endroits ou je vois beaucoup de locaux pour être certain que ce n’est pas quelque chose de fait juste pour les étrangers. Ici on mange à toute heure et selon son envie. On se plaît à avoir envie d’une soupe à  4h de l’après midi, de passer devant un vendeur de sandwich ou de brioche à la viande et de se laisser tenter à 10h du matin. Vous l’aurez compris : la nourriture est partout et la vie des vietnamiens est immanquablement rythmée par le fait qu’on mange à toute heure. N’hésitez donc pas à manger ! À grignoter et à écouter vos envies de découverte culinaire. Ne tombez surtout pas dans la psychose de ce qui se dit en Europe sur  le fait qu’il ne faut pas manger sur les bords de route au Vietnam car vous passeriez à coté de quelque chose qui sort du commun. Avec un peu de bon sens on se fait très vite une idée sois même de ce qui est bon ou pas. Ici, à moins d’être venu pour regarder le Vietnam de haut et ne pas y participer, c’est dans la rue que tout se passe !

marchands, vendeuses, Hanoï, Vietnam, Sylvain Bui

 

5 Commentaires

  1. Franck

    Salut Syl,

    Je comprends pas… tu passes toi aussi pour un touriste ?

    Et les soupes, tu nous dis pas si elles sont aussi bonnes que celles du 13ieme ?

    Réponse
    • Sylvain Bui

      Que ne comprend tu pas ? biensur que je passe pour un touriste puisque j’en suis un 😀 tu sais ici du premier coup d’oeil tu es repéré comme touriste et même les « viet kieu » (vietnamien immigrés) sont considéré comme touristes et étrangers.
      Apres il y a touriste et touriste…celui qui fait son maximum pour s’intégrer, découvrir les gens et tenter d’établir le dialogue et celui qui fait tout pour garder son statu de touriste, snobe, garde ses manières, etc…Pour les soupes je vais faire un billet plus tard. Merci de ta visite et à bientôt !

      Réponse
  2. christiane

    Attendons évidemment le billet sur les soupes ! J’espère que tu ne vas pas zapper la Baie d’Halong et ses paysages extraordinaires : je sais tous les touristes y vont, mais quand même
    A bientôt
    Bises
    Christiane et Philippe

    Réponse
    • Sylvain Bui

      Non je ne vais pas zapper halong, même si c’est ultra touristique, ça reste incontournable 🙂

      Réponse
      • christiane

        Ah bon alors une petite pensée pour moi quand tu y seras, c’est un de mes rêves !! (et sera-t-il un jour exaucé ?)
        Bonne continuation à toi et bises
        Christiane

        Réponse

Laisser un commentaire

logo, sylvain bui

Inscrivez vous à la newsletter

La newsletter vous permet de recevoir un mail dès qu'il y a du nouveau sur le blog ! 

Votre inscription à bien été enregistrée !

Share This

Partage

Si ca vous a plu, partagez !